Oakland: une classe de journalisme civique dans le journal local

Le 29 décembre de 16h30 à 18h30 se tiendra dans les locaux de « The Oakland Press », le quotidien de cette commune située au nord de San Francisco, une expérience tout à fait originale: la première classe de journalisme civique (je préfère définitivement « civique » à « citoyen »), les autres auront lieu en fonction de l’intérêt que suscitera l’expérience.

Quoiqu’il en soit, il est intéressant de voir qu’au moment où le modèle économique de la presse vole en éclat, certain de ses acteurs ne se réfugient pas derrière les valeurs traditionnelles du journalisme pour tenir à distance les « gens » qui utilisent les outils numériques désormais à leur disposition pour partager les informations ou les idées qu’ils ont. The Oakland Press écrit à ce propos:

Citizen journalism, also known as “participatory journalism,” or “people journalism,” is the act of citizens “playing an active role in the process of collecting, reporting, analyzing and disseminating news and information,” according to the seminal report “We Media: How Audiences are Shaping the Future of News and Information,” by Shayne Bowman and Chris Willis. They say, “The intent of this participation is to provide independent, reliable, accurate, wide-ranging and relevant information that a democracy requires.

Some have called it networked journalism, open source journalism and citizen media. Communication has changed greatly with the advent of the Internet. The Internet has enabled citizens to contribute to journalism without professional training, according to NationMaster.com.

En tout cas l’idée mériterait d’être clonée de ce côté de l’Atlantique par les acteurs de l’information locale.

Ce contenu a été publié dans journalisme, presse, web, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *