Qui l’eut crue?

Il fait désespéremment mauvais (en d’autres temps certains commenceraient à rêver d’impots intempéries). Je plains les gens qui travaillent grâce au Soleil.En lisant le texte d’Alan D. Mutter, sur newsosaur,  » A high-water mark in crisis coverage », je me demande pourtant si la meilleure chose qui puisse arriver à la presse aujourd’hui ne serait pas une bonne grosse innondation.

Ce que nous raconte Mutter est en effet ce qui devrait se passer dans toutes les rédactions papier traditionnelles non pas sous l’effet de la contrainte mais de par la volonté de tous. Comme cette volonté semble cruellement faire défaut, le ciel peut, à sa façon qui n’est pas forcément la plus douce, y pourvoir.

Donc l’ouest de l’Iowa (une état du centre nord des Etats-Unis) a été vistime d’une crue millénaire de la rivière qui a donné son nom à la Cedar Rapids, une ville qui compte maintenant plus de 40.000 foyers. Les habitants ont ete invités à évacuer le centre ville où est installé le siège du quotidien local « The Gazette ».

Le personnel n’a pas obtempéré. Ils ont pompé. Ils ont écopé. Ils sont restés. Un générateur a fourni l’énergie pour alimenter les ordinateurs. Il n’y en avait pas assez pour faire marcher les climatiseurs. Dans une ambiance poisseuse et confinée, le « staff » a alimenté nuit et jour le site internet du journal (www.gazetteonline.com). Pendant les 24 premières heures de l’innondation, ils ont produit: 57 articles différents mis à jour 453 fois, 437 photos mises en ligne par le personnel et les usagers du site ainsi que 4 vidéo, le premier « webcast » en direct, 19 alertes, 2 newsletters aux abonnés…

En dépit de tous les problèmes liés à l’innondation (coupures de courant, etc…) le site qui avait habituellement 20.000 visiteurs jour est passé à plus de 110.000 avec 1,5 millions de pages vues. La quotidien papier n’a pas été en reste avec des éditions « collectors » avec les photos des événements.

Cette histoire est exemplaire parce qu’elle montre que face à une catastrophe, les nouveaux médias apporte la meilleure réponse possible aux questions que se pose le public.

crue millénaire

Ce contenu a été publié dans journalisme, web, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.