OpenID, l’identité numérique

Le sujet n’est pas au coeur de mes préoccupations, mais il est néanmoins passionnant: l’identité numérique. Techcrunh nous annonce que myspace.com va adhérer à OpenID. Pour ceux qui roupillent au fond de la classe, voilà comment ça marche:

Les enjeux sont considérables. L’identité, numérique ou pas, étant un droit élémentaire et sacré (j’aime pas trop employer ce mot mais là j’en ai pas d’autre à disposition) cela aurait pu faire un joli couplet dans la réforme de la constitution à laquelle nous venons de ne pas échapper. En tout cas il y a des gens beaucoup plus savants que moi qui réfléchissent à la question. Il y a notamment un échange intéressant que W3 French sous un post intitulé internet.gouv.fr, et l’inoxydable Jean-Michel Billaut a fait un entretien intéressant avec Me Olivier Iteanu qui vient de publier un livre intitulé « L’identité numérique en question ».

En substance il répond:

Comment donc recréer un système d’identité pour le monde virtuel ? Quid du Whois ? d’OpenID ? En tout cas, il constate que le problème devient maintenant d’actualité. Mais il n’est pas très optimiste sur le poids de notre pays et de l’Europe d’ailleurs pour le régler… Il n’y a pas de colonne vertébrale du droit Internet en France… Ou plutôt si, mais cela est basé sur des concepts anglo-saxons. »Si les Français avaient dû créer l’Internet, ils auraient fait le Minitel » nous dit Olivier avec un sourire en coin.Et ce qu’il est convenu d’appeler la loi Hapodi ? « C’est le début de la fin »… De la fin du système actuel du droit d’auteur s’entend…

Ce contenu a été publié dans e-paper, univers virtuels, web, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.