Ruine des médias et panne de la démocratie: Narvic pose la question et esquisse des réponses

Narvic, encore lui, vient de pondre un texte très long mais fort intéressant intitulé « Mort des médias et mutation de la démocratie ». Juste quelques extraits pour mettre l’eau à la bouche:

La situation de la presse aux Etats-Unis vire aujourd’hui à une véritable médiapocalypse, qui finira bien par toucher l’Europe à son tour. Il devient de plus en plus envisageable que les grands médias de presse écrite disparaissent purement et simplement du paysage (…)Le transfert sur internet des activités des médias d’information s’affirme toujours plus problématique, au point que l’on en vient à envisager que cette implantation en ligne soit tout simplement impossible, car ne reposant sur aucun modèle économique viable.

Il va bien falloir commencer à imaginer un monde sans ces médias d’information. Certains s’en inquiètent grandement et redoutent que cette situation ne menace carrément le fonctionnement de la démocratie, dont le développement, au cours des 19 et 20e siècles, a été intimement lié à celui de ces médias d’information de masse, les mass media…

Le rôle des mass medias d’information dans la formation de cette opinion publique indispensable au débat démocratique parait en effet essentiel et il a été souligné par les philosophes (notamment Jürgen Habermas). Au point que les journalistes ont pu prétendre eux-mêmes former l’un des rouages fondamentaux de la démocratie. Avec des médias disparus et des journalistes dispersés dans la nature, que devient la démocratie ? Où se tient le débat démocratique ? Comment se forge l’opinion publique ?

Je vous laisse aller lire la suite sur novovision, c’est un excellent remue méninges.

Ce contenu a été publié dans journalisme, presse, web. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Ruine des médias et panne de la démocratie: Narvic pose la question et esquisse des réponses

  1. Dijoux Tomy dit :

    Si la toile ( internet ) venait à supplanter le papier ( presse)… Est ce que cela voudrait dire que tous les arbres qui étaient transformés et utilisés comme support seront épargnés ? S’informer est essentiel, voir vital…. le besoin créé le moyen : il y a mille et une façon d’inscrire une information. Le livre numérique et le téléphone multifonction ne seront ils pas suffisant comme solution de remplacement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.